Au Népal,

enfants : ils ont été victimes d'un trafic,

adultes : ils regardent vers l'avenirs

pour le bien être des populations d'Hulma, Bajura, Mugu.

image d'un oiseau
image du bandeau d'accueil

Il était une fois une histoire d’amitié entre Adeline, Farid et Conor qui a égrené une suite de moments importants :

  • début 2004 : Adeline Depraz-Depland arrive comme volontaire au Népal à Godawari, dans un orphelinat, "Les Petits Princes du Népal" tenu par Sandra, une jeune française. Vivaient dans cet orphelinat, 22 enfants dont le plus grand était Binod et le plus petit Hirazan, frère de Dhirendra et, parmi ce groupe de garçons, 2 filles, Mangali et Pandabi. En avril 2004, ces 22 enfants avaient été sauvés par Sandra et Judith (volontaire allemande dans l’orphelinat de Matathirta), en les retirant de cet orphelinat sordide tenu par DB Phadera. Un groupe de personnes françaises assuraient le financement et la gestion de ce nouvel orphelinat.
  • © Association Karya

    Maison d'enfants de Godawari

  • automne 2004 : arrivée aux "Petits Princes" de deux volontaires : Farid Ait-Mansour venant de France et Conor Grennan venant des USA.
  • printemps 2006 : création de l’association française "Les Petits Princes du Népal" par Adeline Depraz-Depland, permettant une gestion financière de ce groupe d’enfants, création de l’association LPPCH au Népal (The Little Princes Children Home).
  • automne 2006 : création de l’association française "KARYA" par Farid Aït-Mansour et de l’association américaine "NGN" par Conor Grennan pour s’engager dans le lutte contre le trafic d’enfants. Celles-ci œuvrent au Népal en partenariat avec Umbrella Fondation. Farid Ait-Mansour est permanant au Népal et assure également le suivi des "Petits Princes du Népal" pendant que Conor assure le suivi de NGN.
  • Fin 2006 : 1ère mission de réunification organisée à Humla, menée par Conor Grennan. Ouverture de la première maison de transition nommée « Dhaulagiri », ouverte sous Umbrella.
  • © Association Karya

    Cuisine à la maison d'enfants

    © Association Karya

    Enfants de la maison Dhaulagiri

  • 2007 : partenariat KARYA / NGN : Farid est directeur de l’ONG Internationale "NGN Népal" basée à Kathmandou. Mise en oeuvre du projet de réunification.
  • 2008 : dissolution des "Petits Princes" qui fusionnent sous KARYA.
  • 2009 : signature d’une convention entre KARYA et NGN USA : gestion commune de tous les projets avec l’ONG Népalaise "THIS".
  • De 2004 à août 2013 Karya a toujours eu un représentant au Népal qui travaillait ensuite sous NGN Népal : Farid Ait- Mansour et Julien Lovera, ces deux personnes se relayant en fonction de leurs moments de formation. Ils ont insufflé leurs idées, leurs visions de la solidarité internationale, et celles de Karya, se posant continuellement des questions, évaluant leurs résultats, réajustant, toujours dans le souci de travailler en totale collaboration avec l’équipe de THIS et sous le contrôle de NGN USA.
  • Mars 2014, Karya stoppe le partenariat avec NGN. Elle se donne comme objectif d’accompagner les jeunes adultes (anciens Petits Princes de Godawari) qui souhaiteraient élaborer un projet de développement dans leur région d’origine (Humla, Bajura, Mugu, dans le Mid-Ouest népalais).
  • © Association Karya

    Cours de soutien aux enfants d'Humla

    © Association Karya

    Vallée de Humla